Bonamour,
les coulisses d’un site unique

Un emplacement historique et inspirant

Nichée entre le port et le Boudigau, la résidence Bonamour est implantée sur le parc de la villa « Ene Etchola » (« La Cabane ») édifiée en 1912 pour l’écrivain journaliste Georges Bonnamour.

Classée au patrimoine, la Villa Bonamour est maintenue au cœur de l’ensemble immobilier et a donc fait l’objet de toutes les attentions : mise en valeur de l’histoire du lieu, soin porté à la perception de la maison et de son environnement paysager depuis les espaces publics et privés, revalorisation de la façade principale, réhabilitation du glacis d’origine, création de cheminements doux.

La réflexion sur la préservation du site entamée en conception s’est poursuivie sur le terrain avant la préparation du chantier.
Un repérage minutieux par divers experts et associations a permis d’identifier plusieurs pistes d’intervention et mesures de protection : sanctuarisation de zones entières, identification d’espèces qui n’avaient pas été inventoriées, plan d’élagage, protections individuelles, protection racinaires, transplantation, récupération. 

CONSERVATION DE L’EXISTANT

Certaines espèces ont été inventoriées pour la transplantation. Des espaces dédiés à recevoir ces végétaux ont été désignés et protégés.
Les jeunes pousses et plaques entières de fragon ont ainsi pu être replantées dans des zones à conforter, des sujets plus grands ont également été replantés sur le site, d’autre mis en conteneurs pour replantation en fin de chantier.

Au total :
– 20 chênes lièges
– 20 arbousiers
– 200 jeunes pousses d’arbousiers, houx et chênes et fragons
.

MESURES DE PROTECTION DE L’EXISTANT

Des zones sensibles ont été entièrement sanctuarisées : le système racinaire a été pris en compte pour les périmètres de protection de même que l’envergure de la couronne.
Les zones ainsi identifiées ont été encerclées par des clôtures de protection afin qu’aucune intervention durant le
chantier ne soit rendue possible.
L’ensemble des réseaux qui traversaient ces zones ont été modifiés et dévoyés.