Projet de golf du Grand Dax :
Harmana, bien plus qu’un golf…

Après 15 ans de maturation, le projet de golf sur les communes de Dax, Tercis-les-Bains et Oeyreluy se concrétise et devient « Harmana » :
un aménagement dédié au bien-être et au bien-vivre, souhaité par les collectivités locales et porté par la SOBRIM.

L’équilibre de cet écosystème repose sur trois piliers :
– un golf écologique et accessible à tous 🏌️‍♂️
– des espaces résidentiels dédiés au bien-vivre 🏡
44 hectares de nature restaurée et préservée avec ses espaces de découverte autour de la vie des abeilles 🌿🐝

DÉCOUVREZ, EN VIDÉO, L’ESSENTIEL DU PROJET !

HARMANA, C’EST TOUT D’ABORD UN GOLF NOVATEUR, ÉCOLOGIQUE ET ACCESSIBLE À TOUS…

Ludique et ouvert à tous, du débutant au golfeur professionnel, il proposera des parcours innovants de 6 et 12 trous dans un premier temps, puis de 18 trous à terme, et disposera d’un practice de 20 places et de 2 puttings-greens d’entraînement.
Il a été pensé pour être exemplaire sur le plan environnemental avec un gazon 100% naturel, un terrain irrigué par l’eau recyclée de la station d’épuration de Dax, zéro produit phytosanitaire utilisé pour son entretien et des panneaux solaires pour s’alimenter en électricité verte.



… MAIS HARMANA, C’EST BIEN PLUS QU’UN GOLF


👉🏼 Un centre de développement personnel pour se retrouver et des cheminements pédagogiques pour se ressourcer
Au cœur du domaine d’Harmana, le château d’Hardy accueillera un pôle de développement personnel dédié à l’épanouissement personnel et au bien-vivre ensemble.
Des ateliers et activités pour développer le corps et l’esprit y seront organisés : danse, chant, yoga, sophrologie, peinture, poterie, théâtre…

En complément, des cheminements sous forme de parcours pédagogiques et sensoriels en lien avec les cinq éléments arpenteront le domaine d’Harmana.
Ils mettront en valeur les richesses du patrimoine archéologique (Paléolithique, Néolithique, Antiquité, Moyen-Âge) au travers de Landart – des œuvres d’art utilisant la nature comme matériau – et évoqueront également le rapport des hommes aux abeilles à travers le temps.


👉🏼 Des espaces résidentiels organisés sous forme de hameaux
Les espaces résidentiels seront organisés sous forme de hameaux, eux-mêmes composés majoritairement de maisons individuelles et d’habitats intergénérationnels.
Des habitations saines et durables seront conçues autour d’espaces verts et d’aménagements paysagers dans un objectif de vie en harmonie avec son environnement.

Cet aménagement, fondé sur un développement urbain raisonnable et mesuré, se développera sur une dizaine d’années en cohérence avec les besoins en immobilier du territoire dacquois.


👉🏼 Et bien d’autres espaces de vie
Le marché des producteurs locaux, les fermes en permaculture et horticulture et le sanctuaire des abeilles viendront pour offrir aux habitants des fruits et légumes provenant du jardin et du miel fourni par ses nombreuses ruches.